La rue Blanche

Visiteurs, prêtez bien attention, le nom de la rue porte une majuscule, celle du prénom d’une toute jeune fille. Blanche, née le 24 mars 1855, est la fille d’Antoine et Théonie Amic. À peine installée à Gouvieux, la famille est frappée par un drame. La petite Blanche, âgée de 4 ans, décède en 1859. Antoine Amic est élu maire de la ville en 1860, mais il ne se remettra jamais de ce profond chagrin et décède peu après le début de son mandat, le 2 mai 1862. Un mois plus tard, son épouse met au monde un quatrième enfant, une petite fille également prénommée Blanche. Très généreux avec sa commune, Antoine Amic a laissé un excellent souvenir aux Godviciens. En remerciement de son dévouement et de sa générosité, la municipalité décide de rebaptiser la rue de l’Enfer en rue Blanche, en hommage à la jeune disparue. L’inauguration a lieu le 7 février 1863 en présence de Théonie Amic.

Vers 1910
Vers 1900 – A l’arrière plan, les 2 tours d’entrainement des pompiers sur la place Amic.
Vers 1900
Vers 1900. Livraison de lait.